Diplomatie Champenoise


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Messager en droite ligne de Guyenne.

Aller en bas 
AuteurMessage
Albunea

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2013

MessageSujet: Messager en droite ligne de Guyenne.    Ven 16 Aoû - 4:18


Poussiéreux et crasseux, fatigué d'un voyage à brides abattues pour satisfaire aux exigences de la nouvelle « chef » de la diplomatie Guyennaise, pas toujours très commode, qui avait expédié des émissaires à destinations de la moitié des Chancelleries de ce royaume … pfff quelle casse **** cette blonde … l'avait pas autre chose à faire ? Cirer les pompes du Duc, faire de la lèche aux nobles ou s'extasier des nouvelles tentures qui ornaient les salons de Puy Paulin ?
A peine arrivée elle avait foutu le barouf … plus moyen de roupiller en douce dans les couloirs.

Non, il avait fallu, qu'elle le désigne lui pour aller crapahuter en Champagne.
Tout ça pour quoi ? Un misérable pli … et la malle poste c'est pas fait pour ça ? Et les pigeons elle connaît pas ?
Désigné volontaire à cause d'une redingote dont il avait boutonné lundi avec mardi.
Au diable les réveils en fanfare … surtout que bon, la veille il avait poussé la soirée à jouer aux cartes et à descendre quelques flacons de vins de bordeaux, à damné un saint dans ses souvenirs … mais discerner le vrai de l'ivresse … ça y est il en salive de plus belle, jusqu'aux premières lueurs de l'aube. Donc oui, la tête en vrac il avait pas vérifié son habit.
Moralité, sape toi bien et tu resteras peinard en Guyenne !

Un message à l'attention des autorités diplomatiques du Duché de Champagne.
De la plume de Son Excellence Albunea d'Antiope, Chancelière de Guyenne.


Pas peu fier de fanfaronner le drôle.



Citation :


A Leurs Excellences Chambellan et Vice Chambellan de Champagne,
De Son Excellence Albunea, Chancelière de Guyenne.


A l'heure où la Guyenne a le privilège de recevoir sur ses terres les représentants du domaine royal,
A l'heure où il nous est donné d'ouvrir une session de travail quant à la proposition de traité de coopération judiciaire faite par l'ensemble du Domaine Royal,
Nous serions honorée de vous compter parmi les membres de cette assemblée, ou un ambassadeur que vous jugeriez apte à parler au nom de votre Duché.  

Par soucis d'équité autant que par volonté de nouer des relations diplomatiques avec l'ensemble des provinces du royaume de France, vous prions d'accepter notre invitation.

L'équipe diplomatique de Guyenne se fera le plaisir de vous recevoir dans l'art des règles de l'hospitalité.

Guidée par la volonté de voir les relations entre Guyenne et Domaine Royal prospérer,


Albunea, Chancelière de Guyenne,
Fait à Puy Paulin, le 16 août de l'an 1461




Sa mission accompli de glisser à tout hasard hein … ça coûte rien …

Une 'tite chope pour laver la poussière que j'ai avaler en venant, c'est possible vous pensez ?
Revenir en haut Aller en bas
hersent

avatar

Messages : 916
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Compiègne

MessageSujet: Re: Messager en droite ligne de Guyenne.    Ven 16 Aoû - 13:20

Diantre, pas moyen d'être tranquille au Castel des Ambassades champenoises: Lubin vint la chercher pour accueillir un messager de Guyenne. Hersent lissa les plis de sa robe, arrangea sa coiffure et se porta à la rencontre de l'émissaire, un tantinet ronchon aux dires de Lubin.

Le bonjour sieur! Bienvenue à Ratafia, siège des ambassades champenoises. Un regard vers l'allure fatiguée de l'émissaire et un signe à Lubin afin qu'il apporte de quoi rafraîchir le gosier de l'homme. Lubin part quérir de quoi vous désaltérer, nous avons encore quelques fûts de bière en cave.
Mais j'oublie les bienséances! Je suis Hersent d'Ar Sparfel, Vice Chambellan de Champagne.


Elle prit alors la missive aux armes de la chancellerie guyennaise et en fit la lecture. Elle sourit, ravie de constater que certaines provinces vassales ne boudaient pas le traité commun avec le DR.

Heum, sieur, pouvez-vous me suivre dans le petit salon où nous serons mieux que dans le hall d'entrée. Vous pourrez ainsi vous rafraîchir, vous dépoussiérer voire même changer de vêtements, le temps que nos lavandières nettoient votre vêture.

Et de lui faire signe de la suivre, elle ouvrit la porte du salon et s'effaça pour le laisser entrer.

Il y a derrière le paravent de quoi vous rafraîchir et changer au besoin. Lubin ne tardera pas avec la bière et quelques grignotages.
En attendant, je vais lire plus en détail cette missive.


Elle s'installa sur une des méridiennes et reprit la lecture en détaillant et pesant chaque mot, laissant son hôte se délasser du voyage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
zephyre



Messages : 1
Date d'inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Messager en droite ligne de Guyenne.    Sam 17 Aoû - 21:25

Les jours, les mois, les années passant et se succédaient au poste de représentation de chaque province diverses personnes, avec un résultat... plus ou moins optimal. Il était cependant temps de remédier à une situation vacante depuis bien trop longtemps en Guyenne.

Le messager remit ainsi dans le même temps une seconde missive... tant qu'à avoir de la lecture...



Citation :



"L'immobilisme ne saurait être une position :
les relations diplomatiques peuvent parfois être houleuses
mais c'est parce qu'elles ont au moins le mérite d'exister"



Forte de cet adage et sous l'impulsion d'un vent nouveau, la Chancellerie de Guyenne, et sa représentante Son Excellence Albunea d'Antiope en sa qualité de chancelière, vous convient à lui emboiter le pas pour faire avancer la diplomatie entre nos deux contrées.
Par conséquent, que celui ou celle que vous choisirez pour vous représenter

* ait l'oeil aguerri : il/elle doit sélectionner attentivement les chausses, poulaines ou bottes les plus adéquates à son voyage, on ne veut pas d'un ambassadeur usé à la corde avant l'heure de la table des négociations ! ;
* ait le sens de l'hospitalité : aimer le bon vin, les soirées animées serait un plus évident car les contraintes de figuration sont parfois pesantes et tardives et hors de question de signer un traité avec les poches sous les yeux (on pardonnera cependant les taches de vin sur les vêtements) ;
* ait le rythme dans la peau : ni lièvre ni tortue et encore moins escargot... on est pas bison futé (et oui parfois ça embouteille), on n'ergote pas, mais on travaille à une vitesse de croisière somme toute raisonnable... la sieste c'est en Provence, pas chez nous ! ;
* ait le goût des voyages : avoir envie de découvrir sur place une nouvelle contrée chaleureuse, une ville idyllique Cahors, des habitants à la douce folie et ce pour une durée indéterminée (avec le minimum d'un mandat du régnant soit 2 mois) et se trouver à la croisée des chemins entre Périgord et Rouergue ;
* ait le désir de relever un vrai défi dans l'existence : sortir vivant de l'aventure mais enrichi à tous points de vue (enfin presque) et en ayant le sens du devoir accompli -bon il/elle n'aura pas de médaille mais notre reconnaissance ad aeternam- AAAH... travailler pour la gloire...

Tout ceci est un impératif pour le bon déroulement de nos relations.

Il est bien évident qu'ayant à coeur de rattraper tout ce qui ne fut pas fait auparavant il nous faut nous mettre promptement au travail conjointement. Soyez donc vivement remercié de me faire connaître au plus tôt le nom du délégué qui fera le déplacement afin que nous lui préparions bon accueil et ce dans les règles de l'art (chaumine individuelle ou chambre d'auberge réservée à sa convenance).

Diplomatiquement vôtre,


Zéphyre an Avel - Chambellan



Revenir en haut Aller en bas
Albunea

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2013

MessageSujet: Re: Messager en droite ligne de Guyenne.    Lun 19 Aoû - 6:15

La suivre ? Hmm … pas bien sur, le gonz, que ça se fasse … en général eux autres les messagers on les envoyait trouver collation aux cuisines avant de les remettre sur un cheval avec une réponse a délivrer rapidement.
Faut dire qu'il avait pas l'habitude … ça f'sait du changement de plus passer ses journées a jouer ses gages des prochains mois au cartes … l’activité avait peut être du bon …

De la bière ? Ah ben ça c'est de l'argument imparable … et en tête à tête avec la Dame qui a y regarder du coin de l'oeil, était plus qu'appétissante. C'est donc ça les « dures conditions de travail » dont se plaignaient les diplomates de retour d'ambassade ?
Sourire narquois … tudieu non qu'il allait pas les plaindre …

C'est que …

L'idée de s'désaper devant la p'tite dame qui avait tout d'une grande … ca l'laisse tout chose notre bonhomme.

J'voudrais pas abuser.
Puis … on retiendrais sur mes gages un autre vêtement si je reviens sans !


Il entre dans la pièce désignée, tergiverse un moment sur l'idée de se déshabiller, va s'cacher derrière le paravent pour se débarbouiller les mains et le visage… souvenir lui vient d'il est quand même attendu pour la réponse.
Se réajustant … histoire de faire bonne figure, sort « d'on ne dira pas où », un autre rouleau qui lui était sortit ... de la tête cette fois.

J'ai bien failli oublier …
J'ai un autre message … pas de la blonde cette fois de l'autre, la brune … aussi fatigante d'ailleurs …


Sortant de son isoloir, tend à la p'tite dame déjà plongée dans la lecture du premier message le second.
Revenir en haut Aller en bas
hersent

avatar

Messages : 916
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Compiègne

MessageSujet: Re: Messager en droite ligne de Guyenne.    Lun 19 Aoû - 14:03

Ne peut s'empêcher de sourire aux remarques du messager:

Mais voyons, ne craignez rien pour vos vêtements, dès que les lavandières s'en seront occupées, ils vous seront remis et ainsi pas de retenue sur vos gages. Et puis, pas question de vous renvoyer sur les routes sans que vous n'ayez pris quelque repos et surtout ne vous soyez sustenté convenablement. Il ne sera pas dit qu'à Ratafia même les messagers n'ont pas droit à des égards.

Elle prit la deuxième missive et la lut en détail. Elle sonna un huissier à qui elle confia les deux parchemins:
Envoyez ceci au plus vite au Castel de Reims, pour le Duc.

Elle sourit au messager et ajouta, car Lubin après profité de la porte ouverte pour faire entrer les plateaux chargés de mets et de boissons:

Prenez ce qu'il vous faut, vous devez être assoiffé et affamé.
Sachez que j'ai discrètement envoyé un mot à Damoiselle Corneillie, notre Chambellan, qui doit se charger de répondre à votre... heum... supérieure, c'est à dire la Chancelière de Guyenne.
Je peux vous dire que la Champagne est ravie de pouvoir renouer les relations avec la Guyenne dont les bureaux icelieu sont désertés depuis trop longtemps.


Elle se leva pour prendre son écritoire portative et revint s'installer:

Ne vous occupez pas de moi, restaurez-vous et goûtez à cette bière venue des Flandres par des chemins plus que détournés. J'écris une missive à l'attention de votre Chambellan.

Et Hersent de s'appliquer à rédiger sa lettre:


Spoiler:
 

Une fois la signature déposée et le parchemin roulé puis scellé de son scel personnel, elle le remit au messager:

C'est une réponse afin de montrer que la Champagne est heureuse d'être conviée à cette réunion de travail et informer que Son Excellence Corneillie de Vernaux viendra rapidement en votre Chancellerie.

Elle prit une gorgée de tisane, n'étant pas férue de bière.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Albunea

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2013

MessageSujet: Re: Messager en droite ligne de Guyenne.    Jeu 22 Aoû - 7:55

Rhhhhhaaaa !
Des étoiles plein les yeux et un sourire béat aux lèvres … l'en salivait a inonder le luxueux tapis sous ses pieds.

Mais c'est  vrai qu'il était traité comme un roi …

Finalement … peut être pourrait il prétexter une foulure à la patte antérieure gauche de sa monture ayant dévié en une terrible triple luxation de son épaule à lui, parce qu'évidement il avait bravé le destin et refusé de faire attendre la Chef, et tenté de porter lui même le canasson … Il assurerait la blonde qu'il devinait déjà sceptique a son annonce que, le sens du devoir dans le sang et l'amour sans faille de son duché lui avait interdit d'accepter de changer de monture dans les relais de poste … ne voulant en rien troquer une cheval de si bonne allure que lui avait confié la Chancellerie contre une vielle carne douteuse dont il ne connaissait pas la provenance.

Ouiii … ça devait pouvoir être crédible. Suffirait de se rouler dans un fossé avant d'arriver …

Sa conscience allégée par le mensonge qu'il servirait à sa demie blonde de Chef, le message soigneusement roulé et rangé dans l'étui en cuir dans son dos, il pris place près de la Dame.
Pas poser trop ses braies poussiéreuses sur le beau fauteuil ourlé pour pô y lasser la trace perpétuelle de son passage …

Goutter la bière ?
Grimace … d'envie contrariée de savoir qu'une chope en appelle une suivante … inexorablement.
Mentir à sa Chef est une chose … en arriver à rouler sur le tapis sous les pieds de la Dame … y a des limites.

Se servira d'une tisane … souffler dessus le temps de se creuser la cervelle pour sortir une banalité lumineusement diplomatique …

Silence …



Citation :
C'est une réponse afin de montrer que la Champagne est heureuse d'être conviée à cette réunion de travail et informer que Son Excellence Corneillie de Vernaux viendra rapidement en votre Chancellerie.



Merci m'dame.
J'm'en irais bien vite porter la nouvelle en Guyenne.
Et j'vous assure que je prendrais grand soin de votre envoyée.
Qu'elle me d'mande au besoin !


S'enquille sa tisane … chauuuuuud …. Passe par toutes les couleurs de l'ocre …. serrer les dents pô passer pour un bougre …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messager en droite ligne de Guyenne.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Messager en droite ligne de Guyenne.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Diplomatie Champenoise :: Hall d'accueil :: Accueil des dignitaires étrangers / Reception of foreign dignitaries / Empfang ausländischer Diplomaten-
Sauter vers: